La juste colère des jeunes entrepreneurs

Publié le par JEAN DU TERROIR

L’une des plus grosse arnaque du siècle !

Non pas les 5 miliards de la SG et faire croire que tout ça n'est le résultat que de l'incompétence d'un gars.
Mais réussir à faire croire aux gens qu’en France, on simplifie tout. Les lois, les contrats, l'organisation et que ça marche!
On appelle ça la rupture paraît-il. Mais c'est du foutage de gueule!

Je suis entrain de travailler sur une embauche. Mon premier recrutement.
Bien évidemment en tant que TPE, je cherche à optimiser les coûts de cette démarche. Et rappelons-le, embaucher coûte cher, très cher !
En argent déjà, et puis en temps…

En argent:

Juste pour que tout le monde se rende bien compte de la farce…

Si tu veux que ton salarié touche 2000 euros net par mois par exemple, il lui faut 2 500 euros brut. Là dessus, tu rajoutes 1040 euros de charges patronales (plus de 50% du salaire net !)
Résultat, ça te coûte tous les mois : 3540 euros ! Quand même !
L’état empochant 1540 euros par mois.

En temps maintenant :

Là aussi c’est pas mal…

Tout d’abord il faut s’y retrouver dans tous les contrats et leurs déclinaisons (entre le CNE, CPE, CDD, CDI, Contrat d’Avenir, CAE, le CIE, le CIRMA, AFPE,Dynamicadre, SEJE,ARI et j’en passe…).
Ensuite, c’est dans les aides à l’embauche que tu te penches. Et là, ça te brûles yeux.
Entre les aides en fonction du contrat et du type de salarié, et celles en fonction d’où est domiciliée l’activité de l’entreprise, c’est arrachage de cheveux assuré.

Et on voudrait nous faire croire que l’on a facilité l’embauche !
Alors, j’aimerais bien qu’on me présente le type qui c’est occupé de ça au ministère.
Qu’il rembourse au moins son salaire, c’est pas possible !

C’est un bordel, incommensurable ! C’est simple, pour s’y retrouver il faut être juriste !

Des aides pullulent de partout. Pour chaque contrat, il y a une aide. Oui, mais attention ! Ce sont des soutiens sur des emplois aidés. Comprenez des jeunes peu diplômés, chômeurs de longues durées, Rmistes en fin de droits…
 
En clair, tu es une jeune entreprise innovante, et tu recrutes un senior, demandeur d’emploi, que tu vas payer le SMIC et tout ça au fin fond d’une cité bien chaude de la banlieue de Lyon, limite on te paye pour que t’embauche le gars.
Mais si tu es une petite entreprise lambda, qui recherche un jeune avec un salaire honorable et hors « zones subventionnées » (c’est pareil ça, entre les ZUS, ZRU, ZFU, BER… c’est à devenir fou !) et bien tu n’as qu’à te gratter…

Donc ce que j’en dis, c’est qu’ils sont bien gentils touts ces politiques avec leurs grandes mesures en carton (papier recyclé pardon), à faire des colloques, des grenelles, lancer des commissions et autres conneries, pour ça ils sont très fort !
Mais concrètement, dans la réalité, la vraie vie, qu’est ce qui change ?
Peanuts ! Démerde Débrouille toi une fois de plus !

Le comble, c’est qu’au ministère du travail personne ne répond à part le standard, la direction du travail, même pas de standardiste (ils sont à court de budget ou quoi ?), ne me reste que les 0821 (URSSAF, CCIP) à 0,12 centimes d’euros la minute pour m’entendre dire qu’ils ne savent pas et qu’ils vont me faire rappeler sous 48 heures par leur juriste…(voilà maintenant 72 heures d’écoulées et je n’ai toujours aucun signe de vie, ni du juriste de l’URSSAF, ni de celui de la CCIP ! Ca vous étonne? Moi plus...)

C’est une catastrophe ! Tu m’étonnes que nous galérions avec nos 2 points de croissance !

Franchement, je suis sur les nerfs (avec le sourire quand même)...
Mais qu’est ce qui fonctionne à peu près correctement dans ces administrations? Et je parle bien des hautes administrations pour le coup.
Les gars sont supposés êtres des pointures !

Non mais c’est pas possible que se soit si galère d’embaucher, c’est à t’en décourager.(et dire que je n'ai pas encore regardé les démarches administrative...)

Et toi, t’es là, t’en bave, tu vas au charbon, créés de la richesse, réduis la fameuse courbe du chômage, te lève aussi tôt qu'eux, mais n’a pas de chauffeur et résultat des courses, tu n’as le droit à rien, si ce n’est fermer ta gueule !

Donc je dis NON ! Normal !


Ah, si j’avais un jet privé ! Non seulement je n’aurais aucun problème d’embauche, mais en plus je bénéficierais du plus grand VRP du pays ! (et puis j'aurais certainement pas une petite entreprise...)

La moindre des choses, c’est qu’une TPE qui à besoin de recruter puisse le faire rapidement de façon simple et fluide et à moindres coûts !

S’il y a bien une chose que je ne comprends pas, c’est pourquoi dans toutes les mesurettes sorties depuis 8 mois pour les entreprises, il n’y en ai pas eu une pour l’exonération totale des charges patronales pour la première embauche.
Voilà une vraie mesure qui dynamiserait l’emploi et l’économie plutôt que de le faire sur les heures supplémentaires.

En attendant, on se pavane devant le nombre de création d’entreprises (pas d’emplois) record pour 2007… affirmant qu’à présent il fallait nous soutenir… Mais concrètement ça se traduit par quoi ?


Publié dans Jeunes Entrepreneurs

Commenter cet article

JEAN DU TERROIR 03/11/2008 16:43

xray, je vous ai répondu directement sur votre blog.

Cordialement

JduT

xray 01/11/2008 17:19

HYPOCRISIE du SYSTÈME

L'emploi, et le chômage face à la productivité.

http://echofrance36.wordpress.com/2008/10/30/hypocrisie-du-systeme/


ANCIENS TEXTES
http://echofrance36.wordpress.com/

JEAN DU TERROIR 29/02/2008 17:42

ce n'est pas faux mais j'ai parfois des bonnes urprises an surfant sur le Net, comme cette excellente proposition du Medef de généraliser le crédit d'impôt relatif à l'intéressement: http://www.lesechos.fr/info/france/4690690.htm

Pour le reste, je suis d'accord que les élus restent des pantins sur le plan décisionnel mais qu'ils constituent un intérêt (surtout les élus locaux) en termes de "réseaux" auprès de la société civile.

Et c'est pourquoi nous proposons de renvoyer dos à dos le modèle de l'entreprise multinationale cotée au CAC 40 et le modèle de l'entreprise semi-publique à statuts privilégiés (pour ses salariés) par une réhabilitation véritable du modèle de la "PME enracinée", celle qui fait vivre le territoire!

xray 28/02/2008 10:59

Un humoriste disait : « Les hommes politique, ils ne tirent pas les ficelles. Ils sont tirés par les ficelles ».

Les Élus ne sont que des pantins. Ils endossent les décisions arrêtées par d’autres par ailleurs.

Dans la réalité, les « Politiques » Sont au service de gens qui gagnent à pourrir la vie du plus grand nombre. (Les « Politiques » sont au service du Grand Capital, le Capital de la Dette publique. Pour la France, cinq fois le Budget net de l’État.)


Le principe : « Tout faire comprendre à des gens qui n’ont pas besoin de savoir ».
Les élus ne sont que des images de pouvoir. Le discours des élus repose sur des images d’idées : « Les virus, les gènes, la croissance etc. »

Quand à la télé, un intellectuel prononce le mot : « Croissance », Les autres sont tous des cons. Du moins, il en est convaincu !

Ces virus imaginaires qui nous manipulent.
http://echomonde.romandie.com/


Un bon retraité du secteur privé est un retraité mort.
http://cnav.over-blog.fr/

JEAN DU TERROIR 27/02/2008 16:34

Il est évident que certains lobbies veulent nous imposer la voie suprnationale pour l'Europe, ce qui constitue un cas assez unique dans le monde (il serait farfelu d'imposer cette voie aux pays d'Asie-du-Sud-Est qui pratiquent avec succès la "dévaluation compétitive".
Sur la question de la "dette publique", je ne suis pas parvenu à ouvrir votre site mais je m'exprime dans d'autres articles ici comme quoi il faut aussi bien relancer l'activité que diminuer les dépenses de fonctionnement (attention: il est parfois opportun de violer les critères de Maastricht pour, pnonctuellement, alléger substantiellement la fiscalité de telle ou telles personne physique ou morale génératrice future d'activité ou, même d'entretenir ponctuellement un service public stratégique dans un endroit en voie de désertification si cela peut générer une activité), ma devise "mieux vaut l'artisanat que l'assistanat"